DSCF4690.jpg

VA-ET-VIENT

Vous allez quelque-part ?

Critique de la série par Michel King

 

Lo Kee n’ouvre pas son obturateur sur les neiges du Kilimandjaro, les ruines d’Angkor, les chutes du Niagara… Non, ce flâneur des rues, photographie le gris bitume et les pas qui l’animent. En traverse de rue un cliché de Lo Kee m’apparait ; je traverse ce miroir de ses songes. Ses passages piétons nous mènent sur la bordure de nos rêves architecturaux. Il commerce avec les ombres ; il en est amoureux. Ses ombres basculent, bousculent, rythment, désignent, se nappent, se silhouettent. Lo Kee me projette non pas un clair de lune mais un clair d’ombre qui éclaire ma marche de myope prosaïque...

Michel King, doyen des Peintres Officiels de la Marine, Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres et Président de la Société Nationale des Beaux-Arts.